La Marche au quotidien (suite)

25 octobre : 

Le Rassemblement pour la Forêt s'est tenu aujourd'hui à St-Bonnet-Tronçais. De nombreux personnels de l'ONF ainsi que des associations et des citoyens ont répondu à l'appel.

La journée fut riche en rencontre, débats, visites et spectacles. Les chênes séculaires de la forêt de Tronçais étaient eux aussi de la fête puisque de nombreux participants sont allés en forêt les saluer.

24 octobre :

Aujourd'hui, c'est l'arrivée à Cérilly des marcheurs  des 4 parcours . Ceratins ont marché depuis le début et sont partis de Strasbourg, Mulhouse, Perpignan, Valence . De belles étapes avec environ 200 marcheurs ! (Pour en savoir plus, consultez l'article ci-dessous.)

23 octobre :

PARCOURS DE MULHOUSE :

Saint Léopardin - Champroux Pouzy Mesangy. Voilà un parcours qui sent bon le terroir et les bouchures. Encore de magnifiques chênes de bouchure à découvrir pour les 12 marcheurs du jour. On a de beaux chemins pour arriver à midi à Pouzy Mesangy. On visite l'église puis on casse-croûte au soleil. Fabien Thevenot nous propose d'aller à la mairie. Là, on fait la connaissance de Manu Paris, secrétaire de mairie, passionnant et passionné. Il nous fait découvrir de vieux silex, des fers de lances, des tuiles avec des inscriptions dont certaines sont cocasses et d'autres qui révèlent seulement des traces de doigts ou de pattes d'animaux. Cet amoureux d'histoire qui est passé dans l'émission Des racines et des ailes nous fait aussi découvrir le drapeaux du premier syndicat de bûcherons créé dans l'Allier. (Vous trouverez les photos dans la galerie). Bref si vous passez un jour par Pousy Mesangy, débrouillez vous pour y aller quand la mairie est ouverte et que Manu est là. Merci à Manu et Fabien.

On arrive deux heures après à Champroux. Les habitants nous accueillent et nous offrent des boissons rafraîchissantes. Le soir, c'est la mairie de Saint Plaisir qui nous héberge et nous offre le repas dans une belle salle des fêtes. Les discussions tournent autour de la forêt de Tronçais et avant l'apéro nous allons à la mairie guidé par Didier Thevenot, alias Monsieur le Maire, pour découvrir la Marianne de la commune. Promis, je vous en parle demain...

PARCOURS DE STRASBOURG :

Etape Apremont sur Allier -Augy sur Aubois : la branche venant de Strasbourg entre dans le Berry et le Département du Cher. Petite participation mais très bonne ambiance et motivation sans faille à 2 jours du grand rassemblement. Départ d'Apremont, classé dans les plus « beaux villages de France », après le café matinal et le célèbre « Sablé de Nançay ». Fait unique, un garde forestier d'une grande propriété privée nous propose une agréable ballade dans sa forêt en lieu des 10 kms de route prévus. Inutile de dire que les échanges furent intenses et enrichissants. L'après-midi se déroule au bord du canal de Berry, havre bucolique vestige d'une activité économique disparue de navigation fluviale. A l'arrivée à Augy-sur-Aubois, les accompagnants et sympathisants retrouvent les marcheurs pour une soirée débat.

PARCOURS DE VALENCE :

Avant dernier départ, la tête dans le brouillard mais pas que.
En route pour une traversée de forêts domaniales drapées de leur robe blanche pour mieux nous séduire où nous cacher ses compagnons morts de soif.
Le soleil viendra nous sourire pour réchauffer notre repas du midi.
Régine a séduit un joli toutou, Isabelle à démontrer qu'elle a aussi une jolie voix .
Nous commençons à voir les panneaux indicateurs pour Cérilly.
Un bocage parsemé d'arbres isolés aux formes variées et souvent insolites.
Nous retrouvons Sylvie et Philippe pour une raclette d'enfer.
Au fil de la soirée, des compagnons viennent nous rejoindre pour la dernière étape.
Bonne nuit !

PARCOURS DE PERPIGNAN :

Tout s'est bien passé, nous avons parcouru 23 km entre Vallon en Sully et Saint Bonnet de tronçais en alternant des paysages de bocage et de forêt.

22 octobre : 

PARCOURS DE MULHOUSE :

Bon sang, que le monde est petit, après 28 jours de marche sans passer par la Haute-Saône, v'là t'y pas que parmi les dix marcheurs de la journée il y a une personne qui est de Fondremand et qui en plus connaît le Dédé Brunner avec lequel j'étais il y a 20 jours. 
Elle se rappelle du Laurent qui avait 15 ans et qui a bien changé depuis,le petit. Mais bon, sûr, dès que je vois le Dédé je lui parle de l'Evelyne...
Sinon, au départ de St-Menoux nous avons encore un bel accompagnement de la mairie. Le correspondant local nous prend en photo et en route pour traverser de magnifiques forêts de chêne. La présence des chasseurs permet de longues discussions sur la chasse. Les forestiers comme d'habitude doivent faire le lien entre opposant et pro chasse. Gestion multifonctionnelle qui se charge de faire cohabiter ceux que tout oppose.
Un vent léger

PARCOURS DE PERIGNAN :

Petite équipe pour cette 35ème étape de 25 kms vers Vallon en Sully. Swann mène le groupe. 

Nous cheminons le long du canal du Berry.

PARCOURS DE STRASBOURG : 

Dernière étape Nivernaise avec un début frais. Un café qui réchauffe les mains et le cœur puis le soleil illumine le palais ducal.
Le frais a retenu quelque marcheurs au lit plus longtemps que la veille mais à 9h10 tout le monde est là y compris un invité de marque Yannick Jadot, député européen, candidat à l'élection présidentielle et marcheur d'un jour à nos coté.
Parcours superbe (les ornithologues étaient aux anges) un passage de France 3 et un repas au bord de l'Allier. Tout le long plein de discussions entre les participants.
Le soir les collègues de Solidaires avaient fait venir du monde pour la projection de La forêt française en danger. A la suite du film un débat et un apéro. Grosse et bonne journée! Avec un gros merci à Alex, François, Yannick B et Jean pour le super coup de main.
Bonne marche aux collègues de l'Allier et ...au 25!

PARCOURS DE VALENCE :

L'entrain est toujours là, le groupe s'étoffe : de nouvelles têtes, de nouvelles pensées.
La sécheresse devient un sujet de plus en plus constant.
Les paysages sont grillés et nos pensées commencent à prendre la direction de l'arrivée, de l'après cette marche.
Une joie mélancolique prend naissance.
Il faudra être fort(e) et tenace.
Nous ne sommes pas dans un monde féérique.
Radio Coquelicot vient nous interviewer à midi pour une diffusion mercredi et jeudi.
De bonnes questions qui j'espère provoqueront d'aussi belles réponses.
Cette balade affichera une multitude de services publiques abandonnés mais encore forts de leur identité et de leurs utilités.
Encore un repas de jolis gaulois avec le sanglier en terrine et, en sourdine, des chœurs célestes en remplacement du barde attaché au vieux chêne comme il se doit ...

21 octobre :

PARCOURS DE STRASBOURG : 

 Avant dernière étape nivernaise avec une trentaine de participants.

Encore un pur bonheur, de partage de rire et de plaisir pour tous et, comme chez Astérix, après la marche et la photo devant le palais ducal de Nevers...le banquet!!! 

PARCOURS DE VALENCE :

En avant pour la vallée de la Sioule et le pont de St Gal-sur-Sioule qui nous permettra d'atteindre le département de l'ALLIER.
Paysages et bâtis magnifiques. Une Sioule bordée d'une dense forêt de feuillus. Cette marche demandera un effort soutenu pour vaincre les nombreux dénivelés . À l'abri du pont, nous sentons un mélange alléchant fait de l'eau fraiche de la Sioule et d'un soleil ardent.
Des passants profitent de notre bonne humeur et de nos breuvages de gaulois obstinés et courageux, ne craignant que ce que le ciel leur .......
Marc tout sourire, cherche ceux qui seraient prêt à dormir dans sa grange ! Un P'tit coup d'auto pour découvrir un petit nid chantant et théâtrale.
Encore un moment de joie intense.
Le repos s'impose pour gérer les efforts.

Une jolie grimpette et nous atteignons le village de Lalizolle .

PARCOURS DE MULHOUSE :

Départ de Coulandon dans le brouillard. Il fait même frisquet. Le soleil n'apparaîtra que 3h00 plus tard à notre arrivée à Souvigny. La petit ville est belle de la cathédrale au château, en traversant de petites ruelles. Le pique-nique sur le haut de Souvigny se fait sous le soleil bien présent cette fois-ci. Spécialités du pays jusqu'à la verveine de Murielle. On reprend la route, la petite Capucine 5 ans a besoin de bras pour la porter par moment. Quand nous arrivons à St -Menoux, la première adjointe nous attend en amont pour nous accueillir. On retrouve plus loin le député Jean-Paul Dufregne qui nous accompagnera jusqu'à la place du village où nous pouvons exposer les raisons de notre marche avant de partager la collation offerte par la mairie. Un libraire ambulant nous propose des livres sur la forêt. Il nous lira des textes sur la forêt. Nous sommes touchés de tant d'attentions. Avant d'organiser les co-voiturages pour le retour, certains courageux entrent dans la basilique pour passer dans la débrodinoire. Une histoire de fou...

PARCOURS DE PERPIGNAN : 

Aujourd'hui, rencontre avec les organisations syndicales locales à Montluçon.

20 octobre :

PARCOURS DE PERPIGNAN :

8 marcheurs au départ d'EVAUX avec la participation de Philippe CANAL 

PARCOURS DE MULHOUSE :

Une nouvelle fois de la brume ce matin pour nous accompagner. Le maire est heureux de rencontrer les 13 marcheurs du jour et le premier adjoint nous invite à prendre une photo devant la mairie. La première partie du parcours est une déambulation dans les rues de Moulins; on salive en passant devant la confiserie chocolaterie Serardy, puis on fait une pause pour admirer la cathédrale, Notre dame de l'annonciation, la maison Mantin et l'ancienne prison.

Une équipe de télé est là, on leur propose de faire une séquence avec les marcheurs. Mais ils ne sont pas là pour cela, ils accompagnent Stéphane Bern pour son émission sur le patrimoine...

On allait repartir quand on voit la vedette du petit écran arriver. Nous allons à sa rencontre, lui expliquons rapidement notre démarche. Il nous dit être un fervent défenseur de la nature et accepte que nous reprenions contact avec lui pour en parler plus tranquillement. Nous laissons la vedette à son tournage et nous traversons l'Allier, ancienne ligne de démarcation. on arrive ensuite dans la campagne, on quitte les murs imposants de la ville pour ceux de petites maisons fort mignonnes. Le repas sera pris sous l'ombre des chênes, le St Pourcain se laisse boire et nous finissons notre marche du jour en arrivant tranquillement à Coulandon.

Ce soir, il reste quatre jours de marche sur quatre parcours, 16 possibilités de venir marcher pour la forêt.

Par ailleurs, petit retour sur la projection du "Temps des forêts" hier soir au Creusot :

Plus de 80 personnes avaient répondu à l'invitation de 3 associations : la Société d'Histoire Naturelle, l' AMUR (Arroux Mesvrin Uchon Randonnée) et Cinémage et s'étaient retrouvées au cinéma Le Morvan au Creusot ce vendredi 19 octobre pour assister à la projection du « Temps des forêts » La fin du film fut suivie d'un grand silence, preuve de l'émotion qui avait touché l'assemblée. De nombreuses questions animèrent la soirée jusqu'à 23h30, questions auxquelles Patrice Martin et Stéphane Carrusca répondirent longuement avec passion et compétence sans exclure une pointe d'humour. On aborda les points suivants : la privatisation de la forêt, les projets tels que l'enrésinement massif du Morvan, la promesse trompeuse de l'énergie verte, la rentabilité...Mais la forêt a-t-elle pour vocation d'être rentable ?? Doit-elle s'adapter à l'outillage de plus en plus monstrueux ? Un autre mode de gestion est possible, plus durable, une sylviculture douce, mélangée et étagée dans le cadre d'une forêt ouverte à tous : randonneurs, chasseurs, et forestiers. Bref, une soirée qui laissa tous les spectateurs inquiets mais résolus à faire le maximum pour préserver nos feuillus.

PARCOURS DE STRASBOURG :

Départ de la Charité-sur-Loire vers Parigny-les-Vaux , un maire au départ et un à l'arrivée accueilli par un verre et une belle discussion.
Chaque parcours offre ses paysages, ses rencontres ses églises et ses surprises. La surprise a été un arbre à moitié coupé avec une technique qui nous a laissé fort dubitatif! Si quelqu'un connait le pourquoi de cette pratique.... 

PARCOURS DE VALENCE : 

La sécheresse continue son installation. Elle accompagne notre prise de conscience ou confirme nos appréhensions.
La nature et le groupe restent complices et chacun, chacune livre leurs secrets ou leurs expériences.
C'est la marche qui nous mène pour la dernière étape Puydômoise.
Parsemés de villages pittoresques, de vallons frais, de champs, de prés et de petits bois, une sorte d'itinéraire bis calme et reposant.
La tolérance croisera notre chemin par de magnifiques sculptures du secret et de la beauté de la forêt sur les rochers de Rufino.
Le village de Saint Pardoux nous accueille.
Ils nous restent à rejoindre la terre d'accueil de Cathy et Vincent pour déguster le Touffaye de François.
L'herboristerie pour thème, une soirée de goût, d'arômes, de découvertes et une fois encore d'échanges nourriciers.

19 Octobre :

PARCOURS DE VALENCE : 

Départ de Riom où notre ami motard va vaillamment garder la soupe au pistou au frais .
Un ou deux bons cafés plus tard la marche recommence.
Les discussions accompagnent les paysages qui prennent plus des couleurs de brûler que d'Automne.
Belle et douce étape qui se finit à Combronde au bar du coin.
C'est du moins ce que l'on croit....
Quelques minutes plus tard un appel téléphonique pour nous rappeler que les élus de cette commune forestière nous attendent.
Des excuses, des explications et la forêt reprend ses droits ! C'est elle le sujet de cette marche.
Les points de vues et les argumentations se croisent, se percutent parfois, mais nous ramènent à la forêt, son respect, sa protection et l'urgence de se rassembler pour combattre une vision unique de son rôle.
Merci pour cet accueil qui rappelle l'attachement des communes à son garde !